Comment la blockchain va révolutionner l’immobilier ?

La blockchain concerne tous les métiers de l’immobilier, elle permettra de décentraliser et viendra ainsi transformer la tenue des cadastres, les transactions, le marché locatif, la gestion, l’investissement immobilier et l’exploitation du bâti.

Par l’importance des actifs, des flux et des documents générés, l’immobilier semble en parfaite adéquation avec la blockchain et nous laisse pressentir d’importantes transformations dans ce secteur.

Cette nouvelle technologie va apporter plus de transparence, de la traçabilité et générer l’automatisation contractuelle dans un domaine où l’authenticité et la justification sont fondamentales.

Comment la blockchain va-t-elle sécuriser le foncier ?

La technologie blockchain est pratique là où les cadastres actuels sont peu fiables et non exhaustifs. Elle permettra d’inventorier les terrains et de préserver les informations de façon publique en toute sécurité et intelligibilité (garantie du bien répertorié).

La blockchain et l'immobilier


Cette innovation numérique permet de créer un registre de propriété transparent et infalsifiable, la Géorgie a été le premier pays à enregistrer les titres de propriété sur une blockchain.

En Suède, tous les enregistrements relatifs aux propriétés sont consultables sur une blockchain privée par les banques, les agences immobilières et les propriétaires.

Beaucoup de pays émergents souhaitent également implanter un cadastre sous format blockchain. Cela va également leur permettre de rattraper leur retard sur la tenue de cadastre.

Comment la blockchain va-t-elle automatiser les transactions immobilières ?

Il est déjà possible d’acheter un bien immobilier en cryptomonnaie via une blockchain. Cette démarche cible essentiellement les ventes internationales afin de les simplifier car c’est une transaction immobilière entièrement dématérialisée. En France, seule une vente par blockchain a été réalisée mais la tendance risque de s'inverser dans les années à venir.

Ces type de transactions sont intégralement gérées sur la blockchain, de la mise en contact entre les différentes parties, aux signatures électroniques et à la validation notariée en passant par le transfert des titres de propriété, via des contrats intelligents qui se déclenchent automatiquement lorsqu’un certain nombre de conditions sont remplies.

La blockchain, cette chaîne transparente permet également de gagner, du temps, de la confiance et des coûts réduits :

  1. ● authentification des titres de propriété
  2. ● vérification de l’historique et de l’authenticité des documents
  3. ● enregistrement des transactions
  4. ● numérisation des documents
  5. ● décentralisation des opérations
  6. ● automatisation des successions

En résumé, la blockchain, un enjeu de transformation des métiers, permet de simplifier le processus de transaction, actuellement les start-ups de la blockchain immobilière se développent surtout dans les pays anglo-saxons.
En France, nous pourrons acheter un bien immobilier via une blockchain, quand les notaires le permettront.

La blockchain est-elle réservée à l’achat immobilier ?

La blockchain n’est pas réservée à l’achat, le marché locatif est également concerné, car elle permet une gestion locative automatisée et décentralisée, plus sûre et moins coûteuse. Elle permet d’enregistrer et de gérer des contrats de location, de la signature au versement des loyers, elle est parfaitement adaptée via des « smart contracts » pour :

  1. ● la location de bureaux
  2. ● la location d’espaces de coworking
  3. ● les locations saisonnières de particuliers à particuliers

La blockchain permet en outre d’optimiser la gestion des bâtiments et des copropriétés, elle fonctionne comme un registre qui reprend tout l’historique d’un bâtiment, elle permet d’enregistrer, d’accéder et de partager des informations d’exploitation liées à un bien immobilier (travaux, eau, électricité, énergie, etc.).

La gestion de copropriété pourrait être entièrement automatisée sur la blockchain pour gérer la répartition des charges, les travaux, les votes et les décisions en assemblée de copropriété, etc.

Quel est l’avenir de l’immobilier avec la blockchain ?

La blockchain pourrait bousculer les tâches des tiers de confiance traditionnels (notaires, agents immobiliers, syndics, banques). Mais en France, le secteur immobilier est très régulé et l’élaboration de règles juridiques, comptables et fiscales encadrant les échanges restent à définir.
À noter que la Chambre des Notaires de Paris vient de mettre en place une blockchain privée afin de stocker et de partager des informations sur des immeubles parisiens.


Pour vendre rapidement et au meilleur prix, contactez un mandataire immobilier qui estimera gratuitement votre bien immobilier et se chargera de toute la phase de commercialisation.

Trouver un mandataire

Tags tokenisation immobilier cadastre blockchain transaction immobilière blockchain blockchain crypto immobilier bitcoin
keyboard_arrow_up